Baakey E101 – une montre connectée pour rester bien sapé.


Pour rester geek et bien sapé, je vous propose un petit test d’une montre connectée : la Baakey E101.
Vous trouvez que les smart bracelets font un peu trop féminin? Cette montre connectée vous rendra vos testicules !
Traqueur d’activité et de sommeil, surveillance de vos paramètres vitaux, tout y est intégré pour vous garder dans une forme olympique.

Unboxing

Arrivée sans encombres depuis la Chine, dans son traditionnel sac de poubelle.

Le produit était bien emballé dans quelques couches de feuille de mousse.

Le packaging a un look médical high tech assez sympa.
J’aime l’association de couleurs.

Sur le côté de la boite, quelques icones renseignant les principales caractéristiques de la montre.

Sur le dos telle une tortue, il n’y a rien d’exceptionnel à voir si ce n’est que la boite s’ouvre par glissement comme une boite à chaussures.

On ouvre la boîte, elle est là… notre belle montre connectée Baakey E101.
Bien calée dans un logement découpé dans de la mousse.
Un autocollant a été apposé sur l’écran pour le protéger des rayures durant le transport, il montre dans la foulée à quoi on doit s’attendre une fois allumée.
Il a l’air sympa l’écran couleur 🙂

Vue d’un peu plus près.
L’heure en grand sur l’écran, trois icones indiquant le nombre de pas, le rythme cardique et le nombre de calories dépensées se trouvent sous celle ci.
Dans le bas de la montre une zone tactile.

Le bracelet était refermé sur lui même pour un bon maintient dans l’emballage.

Sous le bloc de mousse, dans le fond de la boite, se trouvent un câble usb pour le chargement et le mode d’emploi.

Le câble usb spécifique à cette montre.
USB d’un côté qui se place dans un chargeur standard (genre celui de votre smartphone) et connectique spécifique de charge par points de contact de l’autre côté. Deux petits aimants permettent le maintient du connecteur en place sur la montre durant la charge.

Ouffff j’ai eu peur. Le manuel que je pensais Chinois uniquement et aussi en Anglais ! Quoi qu’il en soit, je l’ai à peine survolé tellement la montre est facile à prendre en main.

Tour du propriétaire

Sortie entièrement de son emballage.
Un bord argenté sur tout le pourtour lui confère un look bien fini et soigné.

Le bracelet en caoutchouc tendre reste agréable au touché et au porté.
On ne transpire pas trop quand on le porte.
Sa taille standard s’adaptera à la plupart des poignets.

Le bracelet n’est pas tout lisse, la texture est travaillée.
Le système de verrouillage à simple loquet (mais large) en alu fait le taf et semble solide.

Sur le dos de la montre, côté peau, on retrouve une série de capteurs.
Il y a au centre le capteur de rythme cardiaque par led verte, il est entouré de deux électrodes en arc de cercle (qui je suppose servent à mesurer la tension?) et sur le bord les deux points dorés sont le port de charge.

Sur le côté de la montre, un bouton permet d’allumer et d’éteindre l’écran ou la montre en entier.

La protection d’écran retirée, on retrouve un écran lisse et glossy.
Une sérigraphie chiffrée est visible sur tout le pourtour de la montre et l’indication “Touch” indique la zone tactile. Concrètement cette sérigraphie chiffrée ne sert qu’au look général de la montre car elle n’a aucune utilité à proprement dit.

Vue générale de la montre de face.

Vue générale de montre de dos.

Une petite mesure à plate, on a environ 25cm au total de bout à bout.

Agréable et légère au porté, elle ne fait que 39g au total batterie incluse.
C’est léger et on l’oubliera vite au poignet.

On allume la montre en restant appuyé quelques secondes sur le bouton argenté latéral. Une vibration se fait ressentir pour avertir le démarrage de la montre.
Le look est sympa mais on regrette qu’ils aient opté pour un affichage traditionnel et pas pour du OLED.
Ca fait un peu cheap et bon marché, en même temps vu le prix de la montre on ne peut pas trop les blâmer.

Utilisation

Pour profiter au mieux de ses options, téléchargez l’application WearHeart.
Elle synchronisera la montre et vous pourrez accéder à toutes les analyses des capteurs embarqués ou même les calibrer.

L’application est simple à utiliser.
Le premier écran résume tous les paramètres.
Lorsque vous choisissez et appuyez sur l’un des paramètres, vous avez accès à des analyses plus détaillées.

Le second écran révèle votre état de santé d’après les analyses effectuées par la montre.

Au menu :

Faisons un rapide tour d’horizon des menus proposés par la montre Baakey E101.
L’écran principal avec un petit résumé des paramètres les plus souvent consultés.

Un appui court dans le bas de l’écran, là où se trouve “touch” permet de changer d’écran.. l’un après l’autre, il n’est pas possible de revenir en arrière.
Second écran, le nombre de pas effectués.

Troisième écran, la distance parcourue.

Quatrième écran, le nombre de calories brûlées.

Cinquième écran, votre temps de sommeil.

Sixième écran, votre rythme cardiaque mesuré grâce au capteur dorsal muni de led verte.

Septième écran, la mesure de votre tension.

La mesure se fait en continu.
Pour une mesure efficace, placez votre main au niveau de votre coeur et ne bougez pas.

Huitième écran, mesure de votre rythme et de la tension en même temps.
Il faut rester appuyer sur “touch” pour lancer la mesure.

Une fois le programme démarré, un graphique électrocardiogramme apparaît.
Attention qu’il y a une procédure a respecter pour que cela fonctionne.

Le manuel dit de placer le pouce et l’index sur le cercle métallique entourant la montre, pressez là contre votre peau de cette façon et attendez le décompte final avant de vous rendre dans l’application pour obtenir les résultats.

Ecran suivant, pour lancer une mesure en continu lorsque vous faites du sport.

Dans l’écran d’après, on a accès à un chronomètre.

On peut aussi consulter ses messages, lorsque la monte est associée en continu par bluetooth à votre smartphone.

Cet écran vous permet de faire sonner votre smartphone pour le retrouver plus facilement… à condition de ne pas être trop loin car cela fonctionne par bluetooth donc avec une couverture limitée.

Cet écran permet de trouver facilement l’application à télécharger.

Dans ce menu, vous avez la possibilité de changer le thème du premier écran… il n’y a malheureusement que 3 thèmes disponible.

L’écran renseignant la version de l’OS de la montre et il permet aussi d’éteindre la montre.

Conclusion

Cela reste une montre connectée assez complète, fonctionnelle, agréable à porter, qui se fait oublier par sa légèreté et dotée d’une autonomie satisfaisante.
Certes elle est loin d’être parfaite et l’affichage reste un peu léger surtout en plein soleil, mais elle est globalement un bon achat pour celui qui veut un maximum d’option dans un budget serré.

Liens intéressants

La montre Baakey E101 sur la boutique banggood

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *