Système Audio 2.1 3


Sans prétention, je vais vous expliquer comment j’ai réalisé ce système audio 2.1 étape par étape. Je n’ai jamais réalisé d’enceinte auparavant, mais j’ai essayé de faire au mieux. Gardez à l’esprit que c’est pour un atelier.

1ère Partie : LE CAISSON

Dans un premier temps j’ai téléchargé ce fichier STL trouvé surthingiverse, c’est un caisson basse reflex pour le subwoofer Tang Bang  W3-1876S de 3 pouces, créé par HexiBase, spécialiste dans l’ingénierie acoustique, qui a établi sa réputation dans l’industrie audio.

Donc autant dire que ce n’est pas seulement une boite où on a collé un HP.

Je vous invite également à regarder cette vidéo qui est bien plus parlante.  

Passons aux choses sérieuses.

Pour l’impression il faut compter 2 jours et 10H pour une moitié de caisson, oui presque 5 jours pour le caisson en entier. J’ai utilisé du PLA thumwan, imprimé à une vitesse de 60m/s, couche 0,20 remplissage 20% (il ne faut pas moins c’est important). 

L’épaisseur des parois est de 4 lignes, et dessus/dessous 4 couches  également, c’est primordial. Il est impératif que le Flow soit précis pour que les deux parties s’emboîtent parfaitement.

L’assemblage

L’assemblage est l’étape la plus importante à ne pas louper sinon votre caisson n’aura pas les performances attendues : il faut que tout soit parfaitement hermétique.

J’ai décidé d’assembler les deux parties avec de la colle epoxy (j’en avais dans l’atelier mais il y a certainement d’autres colles mieux adaptées).

Une fois la colle appliquée en quantité suffisante, il ne faut pas oublier de mettre l’HP à l’envers avant de mettre les serres joints.

Pour être sûr qu’une fois collé vous puissiez toujours insérer le sub dans son logement il faut immédiatement enlever la colle qui suinte autour puis il faut patienter une nuit.

L’installation des borniers est standard, il faut penser à serrer correctement car cela vibre beaucoup à l’intérieur 😉 !

Comme vous pouvez le constater il n’y a pas de trou pour viser le sub. Cela est normal autrement l’air s’y engouffrerait.

J’ai donc décidé de mettre de la « patafix » afin que cela soit bien hermétique puis j’ai installé le sub au chausse pied.       

Je m’empresse d’essayer pour voir ce que cela donne et je me rends compte alors qu’il y a deux fuites : une au niveau du sub et une autre sur une rainure. On l’entend tout de suite et on sent également un filet d’air sur la main. Il me faut absolument retirer ce sub qui est rentré difficilement et refaire la manipulation.

A ce moment là,  j’applique correctement tout autour du sub une bonne couche de « patafix » puis j’enfonce le sub  tout doucement avec une petite cale et un maillet. Il faut que cela fonctionne cette fois ci !!                                                

A l’issue je fais un boudin très fin puis je le colle sur la rainure et je le lisse à la carte bleue. Une fois terminé je re-test, c’est nickel et beaucoup plus agréable à l’écoute.

C’est pour cette raison que j’ai dû mettre du scotch noir pour camoufler la « patafix » mais maintenant cela ne devrait pas vous arriver 🙂   

Suite à ça, pour une question d’esthétisme je ne pouvais pas laisser ce caisson avec du scotch tout autour. J’ai donc trouvé sur thingiverse une grille prévue pour du 6 pouces que j’ai adapté sur mon Sub en 3 pouces. 

Petite astuce : si vous ne connaissez pas la polarité de votre haut-parleur , il vous suffit de prendre une pile de 1,5V type LR6 et de brancher un court instant votre HP dessus. Si votre membrane sort vers l’extérieur c’est que le câble que vous avez mis sur le + de la pile correspond au + du haut parleur et si la membrane rentre c’est l’inverse, le câble branché sur le + de la pile correspond au – du haut-parleur. Cela est totalement sans crainte pour le haut-parleur.       

2ème Partie: LES ENCEINTES

Dans un premier temps, j’ai téléchargé le fichier STL sur Cult3D.  

Une fois dans le Slicer, je remarque qu’il y a peu de surface en contact avec le lit de l’imprimante. Comme l’impression va durer un bon nombre d’heures je décide d’utiliser le Raft pour une bonne accroche.                                     

Je sélectionne les supports arborescents pour leur facilité à se retirer et j’imprime en 0,2 de couche, épaisseur de paroi 3 lignes et remplissage 20%. Plus c’est rempli mieux c’est alors si vous avez le temps n’hésitez pas sur le remplissage !                                                                                          

L’impression durera 1 jour et 15H

Comme je le disais au début de ce tuto, je n’ai jamais fabriqué d’enceinte auparavant et je me posais donc la question de savoir si il fallait isoler ou pas ?                                                                                                         

J’ai alors fais le test avec et sans isolant et la différence est assez notable (tout en sachant que j’ai utilisé une mousse bas de gamme acheté chez brico-dépot que j’avais sous la main dans l’atelier). L’idéal aurait été de la laine de mouton (très bon isolant pour les enceintes) mais mon objectif était que cela ne me coûte pas trop cher.                                    

Avant de commencer l’isolation, je mets en place mes bordiers et mes câbles d’enceinte. Je prends ensuite du scotch double face et je me fabrique un patron en papier que je teste dans la sphère. Je peux à présent découper mon isolant que j’applique soigneusement (cela m’a pris pas mal de temps !)                                                                                                         

Une fois terminé j’installe mes deux HP Tang-bang  1364SA que je fixe avec des Vis M2,5 * 8mn.

Dernière partie : L’ AMPLIFICATION

L’amplification a été un sacré dilemme.                                              

Dans un premier temps, je comptais faire deux caissons et brancher un caisson et une enceinte ensemble.                                                

Cependant les impédances ne me plaisaient pas car le subwoofer faisait 4 ohms et l’enceinte 8 ohms.                                                 

Il y a alors deux problèmes. Le premier est que si je branche en parallèle cela ferait 2,666 ohms et un risque de faire cramer l’ampli et ensuite si je branche en série cela ferait 12 ohms et il faudrait alors pousser l’ampli assez fort et ce ne serait pas mieux.                                                                                                             

Dans un second temps, j’ai réfléchi au filtre et notamment à un filtre passe-bas pour le caisson tout en  sachant que les trois haut-parleurs n’avaient pas de filtre actif ou passif. Cela n’est pas dérangeant pour les sphères car elles sont full range (105 a 20,000 Hz) c’est à dire qu’elles couvrent quasiment toute la gamme de fréquence, cependant, comme le subwoofer couvre 55 – 2000 Hz, je me suis rabattu sur un petit ampli 2.1 qui réunissait le filtre passe-bas et l’ampli.

Comme il est notifié que l’ampli 2.1 fait 2*30watts + 1*60 watts RMS cela est plus que suffisant car les enceintes font 12watt RMS et 25 en crête et que le sub fait 15 watt RMS et 30 watt en crête.  Il faut donc faire attention de ne pas mettre l’ampli à fond au risque de cramer le haut-parleur puis par la suite l’ampli.

Je décide donc de partir sur l’ampli Lepai LP210PA.

Pour que l’ampli donne toute sa puissance, il faut une bonne alimentation mais celle ci n’est pas fournie avec. L’ampli pouvant supporter de 15 à 22V, je sélectionne alors une alimentation de type ordinateur portable de 20V et 4,5A. La puissante est donc de 4,5*20= 90Watt ce qui est parfait.                           

Je modélise ensuite un boitier car l’ampli prévu au départ est un ampli pour se mettre derrière une enceinte. Je prévois des aérations des deux cotés et deux borniers sur mon boitier modélisé pour brancher le caisson.

Pour terminer, il faut penser à roder vos haut-parleurs. Cela est très important, notamment pour le caisson de basse, car la membrane du subwoofer a besoin d’assouplissement. Il faut alors compter jusqu’à 3 semaines de rodage à raison de 3-4 heures d’écoute.

         Pour résumer vous avez besoin de :

  • Un Ampli 2.1 Lepai LP210PA 64,95€                                                              
  • Une alimentation 90Watt 18,99€                                                                     
  • Des borniers et des fiches bananes sur Amazon (il vous faut compter 40€ pour les enceintes, le caisson et l’ampli) 

Sans compter le PLA, il y en a pour 246,79€ de matériel mais je vous assure que le résultat est au rendez-vous, sans oublier qu’il s’agira de VOTRE création !

         Bon making à tous 🙂 !


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 commentaires sur “Système Audio 2.1

  • Régis

    Bonjour mon gars,
    J’ai pris plaisir à découvrir tes explications même si je suis loin d’être un pro. Ta présentation est parfaitement illustrée et cela donne envie.
    Mes sincères félicitations. Le résultat est vraiment parfait.
    Gros bisous

  • Leboff

    Pffff ça c’est du tuto !!! Que vas-tu encore nous pondre ??
    Ton père a du te mettre une pince et un ordinateur dans les mains à ta naissance !! Bon lui il avait un appareil photo 📷😂😂

  • Anne-Marie Martinez

    Bravo Anthony,

    C’est un bel objet alliant esthétique et électronique !!

    Je te reconnais bien là ! Tu es animé par une curiosité insatiable et la passion de la création, le tout orchestré avec rigueur !!

    Bravo encore !

    Annie